020032

Institut de

aménagement et urbanisme durables, environnement
+33 (0)298 016 124

Analyses critiques des projets d’aménagement

Master AUDE • 2e année

Ateliers, projets, outils • Sem. 9, UE 4

Marseille-Euroméditerranée, le Silo, C+T Architecture, 2011. Lyon, ZAC du Bon-Lait à Gerland, Christian Devillers urbaniste, 2016 Arcachon, place des Marquises, 2012. François Gauthier arch. Site de la dune du Pilat, 2015.

Objectifs

Comprendre les maîtrises d’ouvrages complexes
Centré sur un voyage d’études dans une métropole française, ce module a pour objectif de confronter les principes et les connaissances acquises dans la formation aux pratiques opérationnelles mises en œuvre dans les conditions spécifiques d’un territoire et d’un moment de sa production. Il s’agit de tirer les leçons de ces expériences concrètes telles que les expriment les producteurs, chargés d’opérations ou assistants à maîtrise d’ouvrage. Ces objectifs doivent articuler d’une part l’approche empirique et concrète des réalités sociales, professionnelles et politiques des actions d’aménagement (urbanisme et habitat, mais aussi développement économique, gestion et protection des espaces naturels ou ruraux, mise en valeur de patrimoine) et, d’autre part une posture critique et réflexive sur les pratiques d’aménagement, sur les projets eux-mêmes et les discours qui les accompagnent.

Contenu des enseignements

La destination est généralement choisie en relation avec un institut d’urbanisme partenaire, susceptible d’identifier les sites à enjeux et de faciliter les contacts avec les équipes de projet. Le travail commence par un choix parmi les opérations à analyser, généralement en cours de réalisation ou à peine livrées, qui sont réparties entre des groupes d’étudiants chargés de les approfondir. Les groupes doivent ensuite recueillir, pour préparer le voyage, des informations préalables auprès de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre. La visite in situ des opérations est l’occasion de mener des entretiens avec les acteurs, producteurs ou destinataires du projet. L’enseignement valorise une démarche de curiosité, d’étude, de découverte des territoires mais aussi le recours à la littérature spécialisée, car la bibliographie doit garder toute sa place dans la construction de la pensée. Au retour, la préparation d’une synthèse, qui peut prendre appui sur divers média (exposition, vidéo, etc.) prolonge les visites. Elle est l’occasion de partager les expériences et de construire, avec l’ensemble des groupes, une représentation des opérations analysées qui articule des entrées thématiques variées : échelles, temps et outils des politiques d’urbanisme ; articulation entre politique d’urbanisme et politique d’habitat ; montages d’opération et logiques d’acteurs ; concertation et recours des riverains ; ville et nature, etc.
Marseille-Euroméditerranée, le Silo, C+T Architecture, 2011. Lyon, ZAC du Bon-Lait à Gerland, Christian Devillers urbaniste, 2016 Arcachon, place des Marquises, 2012. François Gauthier arch. Site de la dune du Pilat, 2015.

Contrôle de connaissances

Le contrôle continu porte sur les différentes phases du travail : préparation de la documentation préalable, organisation des visites, restitutions. La rédaction d’un dossier de synthèse doit montrer une capacité d’analyse critique par rapport aux programmes, à leur traduction dans l’espace urbain, à la relation que les opérations instaurent avec leur public.
 
©2018 Institut de Géoarchitecture, Université de Bretagne occidentale
Document non contractuel
0 http://www.geoarchi.net/ajax